Autres

Revêtements muraux légers

Mots clés : Architecture - Architecture intérieure - Produits et matériaux

Les revêtements pour l’architecture et le design, supports inventifs, dépassent et enrichissent la notion de simple surface. En témoignent les récents salons internationaux de textiles et d’ameublement, Heimtextil, à Francfort, et The Surface Design Show, à Londres.

Les revêtements muraux proposent une expérience sensorielle dans des épaisseurs réduites, alliant impact visuel et technicité. L’application de finitions sophistiquées sur les décors (enduction polyuréthane, mousse PVC, béton incisé, intissé multifibre) génère un toucher velouté, gommeux, moelleux, ou sec et une réflexivité lumineuse variable. Les styles, imitation organique ou géométrie optique, rivalisent d’effets 3D. L’impression digitale permet, en effet, de créer des dessins plus précis, la répétition d’un motif, une qualité de rendu plus réaliste et les reliefs, réels, sont obtenus par moulage ou compression.

La personnalisation est possible et les finitions sont diversifiées : polie, semi-polie, texturée, plutôt ultra-mate en peinture ou métallique pour le papier peint. Écran narratif à part entière, le revêtement multiplie les sources d’inspiration. Issu de fibres naturelles visibles, il exprime alors un attachement local ou écologique. Quant à son mode de fabrication, il peut aussi bien résulter d’un héritage artisanal comme de la plus récente technologie. La designer néerlandaise Dienke Dekker, grande spécialiste des matières textiles, résume par sa pratique la tendance actuelle qui est celle du « mélange des genres ». Elle identifie dans le tissu, semblable à « la peau chez l’homme, une relation couvrante qui évolue avec le temps ». L’interactivité devient ainsi un enjeu de recherche dans le domaine des surfaces. Poussées à l’extrême, ces dernières semblent douées de vie, ainsi que le montrent diverses installations de designers avec des systèmes réactifs au mouvement, stimulés par des capteurs électroniques.

SURFACEFORM POLISHED PLASTER

La famille de plâtre Classic Polished Plaster de Surfaceform possède des caractéristiques de durabilité particulières, peu sujettes à la réduction et aux fissurations dans le temps car le produit est respirant : la vapeur d’eau le pénètre et l’humidité s’en évapore librement. L’enduit est composé de 40 % de poudre de marbre recyclé, son épaisseur varie entre 0,5 et 1,25 mm. En illustration, un projet résidentiel qui inclut un dessin simple, le tracé de lignes isométriques couleur or sur fond uni clair. www.surfaceform.com

VALCHROMAT CONCRETA

Valchromat propose des panneaux de fibres de bois en applications variées, teintés dans la masse en 12 teintes aux colorants organiques, résistant à l’humidité. La...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 241 du 14/04/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X