Autres

Revêtements de sols

Mots clés : Bois - Produits et matériaux

Deux rendez-vous, Domotex, axé sur le textile (11-14 janvier à Hanovre) et le Design Surface Show (4-6 février à Londres), ont permis de prendre la mesure de l’évolution des matières dans le revêtement. Les fibres pour sol, moquettes ou bois, dessinent horizontalement les espaces.

Le traitement des sols textiles a longtemps été abordé comme un moyen correctif de l’acoustique, de style neutre. Il paraît récemment accéder à un nouveau statut, devenant un support créatif d’esthétique. Les grandes surfaces fréquentées par du public ou le plateau de travail en espace partagé invitent à un marquage plus prégnant qui restitue horizontalement à l’espace ses frontières. Les moquettes reçoivent des impressions graphiques, où un motif est développé à partir de petites unités itératives ou au contraire en plan large, dans lequel se déploie un paysage abstrait ou figuratif. Les effets tridimensionnels sont mieux exploités, avec des épaisseurs variables ou en utilisant des contrastes colorimétriques soutenus par le tuftage et le sens donné à la matière. Le designer Steffen Kehrle, dont le dernier travail était présenté à Domotex, estime que « la différence majeure qui existe entre la conception d’une chaise et celle d’un sol est le niveau de réputation que la première est capable d’apporter à son auteur ».

Les fabricants inspirés par le regain d’intérêt et la dynamique du tapis contemporain ont pris les devants. Ils ont consulté les concepteurs pour renouveler un terrain qui tendait à laisser auparavant un choix essentiellement technique, répondant aux normes d’usage. Il en résulte pour les propositions les plus flexibles un travail sur la forme et le calepinage. Le rouleau et la dalle cèdent le pas à des pièces à réunir en mosaïques géométriques, asymétriques, courbes… et colorées. Dans une perspective qui considère une plus faible nocivité de l’industrie, le degré de recyclage dans les matières premières est en augmentation. Les nouvelles compositions mêlent de façon discrète ou en en gardant la trace évidente, chutes de tissus, de cuirs, de chambres à air. La fibre bois a également été revisitée vers un style plus urbain. Elle s’ouvre à un design qui déplace la vision classique de la matière en lames d’essence massives pour participer à un éveil des sens intrigant. Souples ou durs, ces sols sont engagés dans la voie de l’amélioration de la qualité de l’air intérieur, et leur entretien a gagné en facilité. Leur perception a évolué au point qu’ils se projettent même désormais sur les murs !

Découpe Bolon Studio BOLON

Découpe Bolon Studio est une nouveauté dans l’approche plus que dans le produit : ce concept graphique désigne un jeu de découpes de dalles de moquette qui ouvre au mixage des motifs. Simple expérience à l’origine pour mettre en valeur ses gammes, elle est désormais une solution tournée vers la liberté de conception qui peut être appliquée à une sélection de références en vinyle tissé de la marque. Afin de figurer ce terrain d’expression ouvert, le fabricant a fait appel à la styliste Lotta Agaton pour imaginer une série d’installations qui exploitent ces variations de formes et de dimensions, ici le Wing (dimensions 410 par 205 mm). Distribué par Artepy.

bolon.com / www.artepy.fr

Zen LANO

Fabriquées par Lano, les moquettes Zen et Zen design jouissent des propriétés du polymère de nylon 6.6, à la structure moléculaire particulièrement dense et serrée. Ce matériau lui assure un meilleur maintien de texture et une résistance au matage et à l’écrasement pour un usage grand trafic (ici une salle de cinéma). Moquette réalisée en fibre Antron, ses profils à différentes fibres creuses lui confèrent une bonne conservation d’aspect, avec une protection antisalissure. Tuftée en 4 m de large, elle est fournie en lés et existe en 40 coloris.

lano.com / antron.eu

Net Effect INTERFACE FLOOR

La collection Net Effect par Interface Floor supporte un engagement environnemental via une association qui recycle des filets de pêche usagés sortis de l’Océan ou récupérés sur les plages par la population locale en échange de revenus. La refonte est mêlée à la composition de sa nouvelle moquette. La métaphore du remous marin est reprise dans le motif et travaillée dans son aspect, par une irrégularité de reliefs. Dédiée à un usage commercial, la famille se présente dans des formats de 50 x 50 cm et de 25 x 100 cm. Ici, installée par Calatrava à Milwaukee au musée du MAM. interface.com

Fields DESSO

Le modèle velours bouclé touffeté Fields par Desso est produit en Econyl, un fil obtenu à 100 % avec de la matière...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 231 du 12/03/2014
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X