Régions Dordogne

Revet Isol prépare son extension

Petit parmi les grands dans le monde de l’étanchéité et du bardage du bâtiment, Revet Isol aux Lèches (Dordogne) envisage de grandir : « Pour la pérennité de l’entreprise, nous devons trouver des activités complémentaires ou créer d’autres agences », explique son dirigeant Joël Heyraud. Pour l’heure, il va inaugurer fin septembre à La Couronne (Charente) les nouveaux locaux de Revet Isol 16 utilisant un bardage métallique aux couleurs noire et orange de la PME.

Caméra thermique

L’entreprise travaille pour une clientèle composée à plus de 70 % de la grande distribution dans le quart sud-ouest : en chantier, une grande surface de 15 000 m 2 à Jonzac (Charente-Maritime). En Dordogne, Revet Isol s’est essayé au développement durable en posant sur le toit de la Biocoop de Trélissac un complexe végétalisé sans entretien avec étanchéité. « Avec la RT 2012, le bâtiment est confronté à une révolution. Cela implique de former des salariés, un nouveau bureau d’études, de nouveaux matériaux et techniques de pose. Nous envisageons d’acquérir une caméra thermique pour l’autocontrôle du personnel et remettre un rapport d’objectifs d’étanchéité à l’air », précise le gérant. Le chiffre d’affaires s’établit à 8,8 millions d’euros en 2009 ( 16 %) avec 23 salariés en Dordogne et 8 en Charente, et son carnet de commandes à trois mois reste stable.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X