Régions Lille et Lomme

Retour vers le futur pour l’écoquartier de la Haute-Deûle

Mots clés : Aménagement paysager

Ce que l’on aperçoit d’abord, en visitant le site des Rives de la Haute-Deûle, au nord-ouest de Lille, c’est un « château de l’industrie » : l’ex-usine textile Le Blan-Lafont, fermée en 1989. Mais cette manufacture à l’ancienne, avec donjon et créneaux, est devenue un « hôtel » pour entreprises de haute technologie, sous le compas de l’architecte Vincent Brossy et sous la houlette de la SEM Soréli. Livré dans ses nouveaux atours en 2009 et rebaptisé EuraTechnologies, l’immeuble abrite désormais 160 sociétés.

Cette reconversion réussie a, en quelque sorte, servi de phare à la mutation d’un ensemble de 25 hectares de friches, dans le quartier lillois des Bois-Blancs et son voisin du Marais, à Lomme. L’urbaniste Jean-Pierre Pranlas-Descours et les paysagistes de l’atelier Bruel-Delmar ont cherché à ouvrir et à désenclaver le secteur. Une grande pelouse s’étend, comme un parvis, au pied d’EuraTech-nologies et descend en pente douce vers un jardin d’eau où sont récupérées les eaux pluviales. Combinés à un principe général de mixité, ces aménagements ont valu un label écoquartier au projet des Rives de la Haute-Deûle en 2013.

...
Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5914 du 24/03/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X