Enquête

Responsable de programmes « Un métier de terrain »

Deborah Litera, 28 ans, responsable de programmes chez Kaufman et Broad, Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Deborah Litera a suivi en parallèle un cursus à l’Ecole nationale supérieure d’architecture (Ensa) Paris–Malaquais et une formation d’ingénieur en génie civil en cours du soir au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam). Après trois ans dans un cabinet d’architecture parisien, elle reprend un master 2 en alternance à l’Ecole supérieure des professions immobilières (Espi), et est embauchée par Kaufman et Broad en juin 2014.

Comment êtes-vous devenue responsable de programmes ?

C’est un métier qui me permet de conjuguer l’architecture et l’ingénierie. Je définis l’esthétique et la fonctionnalité du projet avec l’architecte, les bureaux d’études et les entreprises, afin de répondre au mieux aux attentes de mon client. C’est un métier de terrain : je passe une grande partie de mon temps sur le chantier pour échanger avec ces intervenants. Mon travail comporte également d’importants aspects juridiques, financiers et commerciaux. J’orchestre ainsi le projet de sa conception à son parfait achèvement : c’est très -satisfaisant.

Comment vous tenez-vous au courant des évolutions du secteur ?

Toutes les deux semaines, nous nous réunissons en interne pour faire le point sur les projets de chacun et évoquer les nouveautés dans le secteur. Nous faisons aussi intervenir des entreprises qui nous présentent leurs services et produits, et répondent à nos questions techniques. Lors de ces réunions, notre directeur nous informe en outre de l’actualité juridique et fiscale de notre secteur. Je peux enfin facilement suivre des formations au sein de l’entreprise, sur des logiciels ou sur des thématiques comme la réglementation thermique, la gestion de l’eau…

Est-il préférable de travailler dans une petite ou dans une grande structure ?

J’ai pour ma part choisi Kaufman et Broad, car c’est un grand groupe. Mais l’équipe de l’immobilier d’entreprise ne compte que 12 personnes : je profite donc de la marque réputée et des conditions de travail en petit effectif ! Nous échangeons beaucoup au sein de l’équipe, nous partageons tous le goût pour l’architecture et la -technique.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X