Architecture Technique

Resconstruction d’un collège vosgien

Mots clés : Bois - Education - ERP sans hébergement

Circuits courts pour le nouveau collège de Thaon-les-Vosges, situé à 10 km au nord d’Épinal : le lauréat est à 30 km de là et a remporté le concours avec un projet entièrement en bois local.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Le lauréat - Cartignies Canonica

Le projet. Compact, « calé » à l’Ouest de la parcelle, le nouveau collège répond à l’exigence d’intervenir en site occupé, pour remplacer un ensemble morcelé, établi principalement sur la moitié Est. Un long préau, figure centrale de la composition, conduit à un ensemble dessiné par l’usage et articulé autour d’un vaste hall éclairé de verrières. Construit à partir d’une unique trame tridimensionnelle déclinée en plan, coupe et façade, le projet est entièrement réalisé en bois brut (sapin, épicéa et hêtre) et d’une mise en œuvre sans complexité.

Opération : reconstruction du collège Elsa-Triolet (600 élèves), après déconstruction et désamiantage du collège existant, hors demi-pension. Maître d’ouvrage : Conseil départemental des Vosges (Epinal). Equipe lauréate : Cartignies Canonica, mandataire, Alain Cartignies et Marie-José Canonica, architectes (Bruyères) ; OTE Ingénierie, BET TCE (Metz) ; Barthes Bureau d’Etudes Bois (Maidières) et Anglade Structures Bois (Port-Vendres), BET structure bois ; Otelio, démarche environnementale (Colmar) ; Kubler, paysagiste (Strasbourg). Surface : 6 573 m2 de surface de plancher (SP). Estimatif travaux : 13,5 M€ HT. Calendrier prévisionnel : appel d’offres, premier trimestre 2016 ; début des travaux, second trimestre 2016 ; livraison, septembre 2019.

ENCADRE

Les projets non retenus - Ameller, Dubois et Associés

Le projet. Il est constitué d’une équerre qui se replie sur elle-même en cœur d’îlot. Dans la continuité du parvis, l’aile Est, la plus haute (R+2), abrite le hall d’accueil qui, par sa transparence, marque l’entrée de l’établissement.

Equipe : Ameller, Dubois et Associés, architecte mandataire (Paris) ; Trigo, BET TCE (Laxou) ; Orfea, BET acoustique (Brive-la-Gaillarde) ; AGI2D, démarche environnementale (Pantin) ; Atelier Tournesol, paysagiste (Paris).

ENCADRE

Les projets non retenus - Mil lieux

Le projet. Le bâtiment, volume bardé de bois reposant sur une base minérale en pisé, constitue un front de rue. La démarche s’appuie sur les critères de conception Passivhaus

Equipe : Mil lieux, architecte mandataire (Nancy) ; Rey Lucquet Atelier d’Architecture, architecte associé (Strasbourg) ; Omnitech, BET structure (Scy-Chazelles) ; Louvet, BET fluides (Nancy) ; Venathec, BET acoustique (Vandœuvre-lès-Nancy) ; Gabriel Milochau, paysagiste (Sparsbach).

ENCADRE

Les projets non retenus - Les Architectes SA

Le projet. « Le collège Elsa-Triolet 2.0 » est dessiné selon une typologie classique. La structure est en béton sur la hauteur du rez-de-chaussée et préfabriquée en bois massif à l’étage.

Equipe : Les Architectes SA, architecte mandataire (Strasbourg) ; Marsal Rousselot, architecte associé (Vittel) ; OTE Ingénierie, BET TCE (Metz) ; Act’Bois, BET bois (Petitefontaine) ; Euro Sound Project, BET acoustique (Strasbourg) ; Otelio, démarche environnementale (Colmar) ; Digitale Paysage, paysagiste (Imbsheim).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X