Régions Angers/Nantes Saint-Nazaire

Reprise mitigée de l’immobilier

>Sur les six premiers mois de l’année, Nantes, Saint-Nazaire et Angers ont enregistré 2 433 ventes de logements, contre 2 365 sur la même période de 2009, selon l’observatoire du logement de la métropole atlantique. Ce redémarrage reste toutefois mitigé selon les secteurs. Ainsi, la métropole angevine a réalisé sur le second trimestre son meilleur score depuis un an avec 250 ventes ( 50 % par rapport au 1 er trimestre). En revanche, Nantes et Saint-Nazaire affichent une baisse de 13,7 %. Le marché reste dominé par les investisseurs qui totalisent 68 % des ventes à Angers et 66 % à Nantes.

L’offre se regonfle depuis début 2010 à Angers, Nantes et Saint-Nazaire. Mais les commercialisations de nouveaux projets sont toujours en retrait à Nantes et Saint-Nazaire. Si les prix se maintiennent à Nantes (3 367 euros/m 2 ), ils baissent de 3,3 % sur le reste de la métropole (2 868 euros/m 2 ) et progressent de 0,7 % sur la Carène (2 978 euros/m 2 ) et de 4 % sur le territoire de Cap Atlantique (4 528 euros/m 2 ), ainsi qu’à Angers (3 183 euros/m 2 ).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X