Actualité

Reprise en sous-œuvre pour le viaduc de Saint-Ouen

Pour renforcer, sous trafic, les fondations du pont ferroviaire de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) qui s’affaissait sur ses vieux pieux en bois, l’entreprise MCCF, filiale de Solétanche-Bachy, a mis en place 164 micropieux forés. Après avoir dégagé les piles du pont, 18 micropieux de 16 mètres de long sont forés puis coulés de part et d’autre de chacune d’elles (grande photo). Deux longrines en béton armé s’appuyant sur ces micropieux sont alors coulées. Enfin, des tiges de précontrainte viennent relier les longrines à travers la pile, serrant cette dernière à la manière d’un étau. Maître d’ouvrage : RFF ; maître d’œuvre : SNCF ; montant marché travaux : 1,65 million d’euros HT ; période des travaux : avril à octobre 2008.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X