Chantier

Reprendre une rénovation haussmannienne obsolète

Mots clés : Rénovation d'ouvrage - Structure métallique

Afin de gagner en adaptabilité comme en durabilité, cet immeuble a subi une profonde rénovation. Reconstruction du plancher en RDC avec structure métallique, restructuration des sept étages et mise au niveau des labels d’aujourd’hui.

Programme Revenir à la disposition d’origine

Réinventer un important ensemble immobilier de bureaux de type haussmannien. L’adapter aux besoins actuels des occupants. Prévoir son évolution au cours des décennies à venir. C’est la difficile tâche que Gecina a assignée à l’agence ENLPAA. Difficile, puisque le bâti, composé de plusieurs bâtiments entourant une vaste cour intérieure entre les rues d’Amsterdam et de Bucarest, à Paris VIIIe, avait déjà été restructuré en 1995 sans que les architectes d’alors n’aient imaginé qu’il puisse un jour évoluer. Cette rénovation avait consisté à supprimer l’entresol et à décaisser le rez-de-chaussée sur deux mètres afin de créer un vaste hall d’accueil abritant un imposant escalier et protégé, à l’arrière, par une grande verrière assemblée au-dessus de la cour intérieure. Le rez-de-chaussée était donc situé très en contrebas de l’accès principal. Une reprise des charges avait lors été réalisée par un réseau de poteaux béton circulaires qui reposaient sur un plancher poitrail en béton coulé de 65 cm d’épaisseur sur toute la surface du bâtiment sur rue. En dessous, trois niveaux de sous-sol avaient été creusés pour les parkings et les locaux techniques.
Luc Poux devait revenir à la situation d’origine, avec un lobby d’accueil de plain-pied qui surplombe un entresol inférieur donnant accès à la cour, transformée en jardin intérieur ouvert rénové. De meilleurs...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 352 du 24/06/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X