Enjeux Coup de griffe

Repêchage

Un coup de griffe, mais contre qui, contre quoi ? Contre le temps qui passe. Laissant sur le carreau des lois en gestation qui n’ont pu franchir l’étape du vote définitif avant la fin de la législature. Contre les lois bavardes du quinquennat Hollande (les 169 pages de la loi Alur !), qui ont monopolisé le temps de débat dans les hémicycles. Contre les parlementaires (timorés ? défaitistes ? adeptes de la procrastination ?), qui ont attendu qu’il soit trop tard pour déposer leurs propositions de loi. On a vu ainsi un député suggérer d’interdire la pollution visuelle des éoliennes dans un...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5928 du 30/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X