Régions Ariège

Réouverture de la carrière de Moulis

La société italienne Escavamar remet la carrière de Moulis en exploitation avec l’objectif d’extraire près de 600 tonnes de marbre noir veiné de blanc par an. Cette variété particulière de marbre a été utilisée, notamment, pour construire la basilique Sainte-Sophie dans l’ex-Constantinople (Istanbul), le château de Versailles ou encore la cathédrale de Tarbes…

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X