Régions ALLIER

« Rénover 30 000 logements sur dix ans »

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel

Vice-président du conseil général de l’Allier en charge du développement durable, de l’environnement et de l’aménagement du territoire, Dominique Bidet évoque le plan climat énergie territorial (PECT) adopté en décembre.

Comment avez-vous procédé pour construire votre PECT ?

Pour donner plus d’efficacité, de force et de cohérence à ce PECT, le conseil général de l’Allier a fait le choix de travailler avec les trois agglomérations du département, Moulins, Vichy et Montluçon, mais également le Pays Vichy Auvergne et le Pays de la Vallée de Montluçon et du Cher, ce qui est unique en France. Au départ, je n’étais pas sûr que ce soit possible pour des questions politiques, techniques, administratives. Mais tout s’est bien passé : grâce à ce partenariat, ce PECT maille parfaitement le territoire.

Quelles actions allez-vous mettre en place ?

D’ici à 2020, l’objectif est de diminuer la consommation énergétique de nos bâtiments de 22,4 %, accroître la production d’énergies renouvelables de 30 % et réduire de 15 % les émissions de gaz à effet de serre. La surface de notre patrimoine bâti s’élève à 317 000 m 2 . Nous espérons améliorer ses performances par l’adoption d’un logiciel de suivi des consommations et une organisation spécifique des agents. Ces efforts porteront aussi sur la rénovation des collèges – comme actuellement à Montluçon – et sur le remplacement de nos chaudières au fioul par des chaudières bois. Des actions de communication à destination de nos 2 000 agents et des collégiens sont aussi planifiées.

Et en externe ?

Nous prévoyons de rénover 30 000 logements privés et publics sur dix ans avec le soutien, entre autres, du programme « Habiter mieux ». A raison de 20 000 euros investis par logement, cette action générera 600 millions d’euros de travaux sur toute la période ! Nous avons également monté une plate-forme de conseils administratifs et thermiques, qui a permis de créer quinze emplois. Le département envisage aussi de soutenir les projets de méthanisation et d’élaborer un réseau de bornes de rechargement pour les véhicules électriques.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X