Autres

Rénovation énergétique La carotte et le bâton

Mots clés : Efficacité énergétique

L’année 2016 sera verte. D’abord, parce que plusieurs décrets de la loi de transition énergétique devraient être publiés. A l’instar de celui précisant le bonus de droit à construire pour les bâtiments exemplaires en termes de performance énergétique et environnementale. Ce texte est attendu pour le début de l’année. Le décret sur les «travaux embarqués», imposant d’isoler les façades ou les toitures à l’occasion de travaux importants de ravalement ou de couverture, pourrait bien être publié au deuxième trimestre. Tout comme celui sur le carnet d’entretien numérique.

Pollueur-payeur.

Mais après les mesures favorables à l’activité du BTP imposées par la loi de transition énergétique, vient la contrainte. Après la carotte, Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, manie le bâton avec son projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages. Le texte doit être examiné au Sénat au milieu du mois de janvier, pour être adopté avant l’été. Le projet de loi donne un cadre plus clair au principe de compensation pour les dégâts causés à la biodiversité lors de projets d’aménagement.

En outre, il comporte plusieurs mesures impactant les constructeurs, comme l’incitation à construire des parkings désimperméabilisés, l’interdiction des bâches publicitaires sur les bâtiments classés en rénovation, ou encore, l’obligation de végétaliser tout ou partie des toitures des nouvelles surfaces commerciales.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X