Actualité

Renouvellement urbain Une enveloppe de 600 millions de la BEI

La Banque européenne d’investissement (BEI) ouvre une nouvelle enveloppe de 600 millions d’euros aux collectivités territoriales portant des projets de rénovation urbaine dans le cadre de l’Anru.

C’est la troisième fois depuis 2003 que la BEI fait ce type d’opération. Les deux premières, de 500 millions d’euros chacunes, avaient été distribuées par Dexia. Les prêts ont été intégralement utilisés par la région Nord-Pas-de-Calais, les villes de Rouen, Marseille, Haumont, Aulnay… Cette fois, trois partenaires – Dexia pour 300 millions d’euros, les Caisses d’épargne et le Crédit agricole – distribueront la nouvelle enveloppe.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X