Territoires

Rennes Un phare urbain pour les nouvelles technologies

Rennes Métropole a acquis 2 100 m2 de bureaux sur trois plateaux d’une des ailes de l’immeuble Mabilay pour y installer l’écosystème de la French Tech Rennes Saint-Malo. Le coût de cette acquisition et de son aménagement intérieur (confié à Saga de Vern-sur-Seiche) s’élève à 5,75 millions d’euros HT. Conçu par Louis Arretche, cet immeuble d’inspiration futuriste de 16 500 m² a fait l’objet d’une réhabilitation lourde orchestrée de 2010 à 2013 par l’agence Unité et le groupe Legendre. Avec son antenne de plus de 80 m de hauteur, ce bâtiment qui abrita durant trente ans le Centre commun d’études de télévision et télécommunications (CCETT) où sont nés le Minitel ou la carte à puce, redevient le symbole du numérique rennais.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X