Territoires

Rennes Un phare urbain pour les nouvelles technologies

Rennes Métropole a acquis 2 100 m2 de bureaux sur trois plateaux d’une des ailes de l’immeuble Mabilay pour y installer l’écosystème de la French Tech Rennes Saint-Malo. Le coût de cette acquisition et de son aménagement intérieur (confié à Saga de Vern-sur-Seiche) s’élève à 5,75 millions d’euros HT. Conçu par Louis Arretche, cet immeuble d’inspiration futuriste de 16 500 m² a fait l’objet d’une réhabilitation lourde orchestrée de 2010 à 2013 par l’agence Unité et le groupe Legendre. Avec son antenne de plus de 80 m de hauteur, ce bâtiment qui abrita durant trente ans le Centre commun d’études de télévision et télécommunications (CCETT) où sont nés le Minitel ou la carte à puce, redevient le symbole du numérique rennais.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X