Autres

Renaulac prépare son come-back

Mots clés : Peinture

L’industriel de la peinture, qui a « glissé » vers le grand public, veut développer sa gamme bâtiment. Au menu, un relooking de la marque et la mise en place d’un réseau de distributeurs intégrés.

Revenir en force dans le négoce. Voilà la volonté exprimée par Britta Ostendorf, directrice du business development de Renaulac, qui détaille le che- minement stratégique du groupe familial allemand JWO, propriétaire de Renaulac depuis 2012. « Nous avons racheté cette entreprise afin de pouvoir mettre le pied sur le marché français qui nous intéresse beaucoup, rappelle-t-elle. Jusqu’alors, le groupe familial JWO était surtout réputé pour sa spécialisation dans la fabrication de marques de distributeurs. Avec Renaulac, une entreprise française historique, nous souhaitons valoriser la marque pour réinvestir le marché du bâtiment. »


Spécificités techniques.
En effet, si Renaulac, né en 1827, était bien une marque destinée aux professionnels depuis son origine, les stratégies successives ont plutôt construit une image de gamme orientée vers le grand public, par le biais de sa présence importante dans le plan de vente de Brico Dépôt, notamment.
Mise en scène. Désormais, la gamme bâtiment a bien l’intention de faire parler d’elle, comme le détaille Christophe Manceau, directeur bâtiment et distribution professionnelle de l’entreprise dont l’usine est implantée à Cestas (Gironde) : « C’est une volonté de la famille Ostendorf, propriétaire de JWO : il faut développer la gamme bâtiment. Nous avons donc, dans un premier...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 419 du 07/06/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X