Régions

Relancées les études pour la LGV basque

>Alain Juppé a été informé par le Premier ministre qu’à la suite d’une réunion d’arbitrage, le 19 juin, le gouvernement a décidé la poursuite des études en Pays basque. Cette décision met un terme à la polémique soulevée par Michèle Alliot-Marie, ministre de la Justice, maire adjointe de Saint-Jean-de-Luz, qui demandait l’arrêt des études sur un nouveau tracé entre Bayonne et Hendaye. La position de la ministre était considérée par de nombreux élus locaux comme un inquiétant coup de frein au projet de LGV Tous-Bordeaux-Espagne.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X