Technique et chantier

Réhabilitation Un dispositif de désenfumage discret

Mots clés : Rénovation d'ouvrage - Sécurite des ouvrages

Après de longs travaux menés sous la maîtrise d’ouvrage de la Direction du patrimoine et de l’architecture de la Ville de Paris, le centre culturel 104 vient d’ouvrir rue d’Aubervilliers, dans les murs des anciennes Pompes funèbres municipales. Un cadre historique plutôt contraignant du point de vue de la sécurité incendie. « Il a fallu conserver l’esprit architectural de l’ensemble, tenir compte des éléments de structure existants », indique Christian Tessier, directeur commercial de la société Souchier, fabricant et installateur de systèmes de désenfumage naturel (DENFC, pour « dispositifs d’évacuation naturelle de fumée et de chaleur »).

Commande pneumatique

A la demande des architectes de l’Atelier Novembre, l’entreprise a ainsi doté les exutoires de fumées placés dans la verrière centrale de jupes périphériques en Inox poli miroir. « Nous avons adapté un produit standard, le Certilight, de façon à le rendre quasi invisible depuis le sol », précise Christian Tessier.

Très imposante, cette verrière a par ailleurs été équipée d’un écran de cantonnement mobile qui segmente le volume et réduit le nombre d’exutoires en limitant la propagation d’éventuelles fumées. « Il s’agit d’un arbre motorisé de 15 m sur lequel viennent s’enrouler quatre rouleaux de toile classée M0, détaille Christian Tessier. En cas de désenfumage, les exutoires sont déclenchés en mode pneumatique tandis que l’écran descend de 3 m environ. »

Autre contrainte propre à ce lieu qui a notamment vocation à accueillir des concerts : la maîtrise des nuisances acoustiques vis-à-vis du voisinage. Grâce à un double vitrage acoustique, l’isolation phonique des 14 exutoires à double châssis des verrières centrale et Curial (du nom de la rue voisine) atteint 35 dB. Dans la salle de restauration des artistes, les cinq appareils Exubaie, qui sont eux aussi à commande pneumatique, affichent même 40 dB. Pour une esthétique optimale, les mécanismes de ces appareils ont été totalement intégrés dans les feuillures.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X