Technique et chantier

Régulation Consommations optimisées dans une résidence étudiante

Mots clés : Eau - Electricité - Equipements techniques et finitions - Produits et matériaux

Un système de télégestion par Web serveur permet de concilier production centralisée et comptage individualisé des consommations d’eau, de chaleur et d’électricité.

Pour optimiser les performances énergétiques de sa nouvelle résidence étudiante, l’Institut agronomique méditerranéen de Montpellier (IAMM) a misé sur les principes de la construction passive, mais aussi sur une gestion active des flux, via la responsabilisation des utilisateurs. « Nous avons insisté dès la conception du bâtiment pour que chaque locataire sache ce qu’il consomme », souligne Mahmoud Allaya, chef de projet.

Le programme comprend 80 studios, répartis en trois bâtiments. Chaque logement est équipé de trois compteurs qui mesurent les consommations d’eau, de chaleur et d’électricité. Un système de gestion sur réseau LON (1), relié à un serveur Web, assure à la fois le pilotage des équipements de production (deux chaudières et une installation solaire de production d’eau chaude sanitaire) et la régulation intérieure des studios. « Il s’agissait de mettre en place un outil simple qui permette de gérer les trois types de consommation avec un investissement limité, explique Gilbert Fontaine, directeur général du groupe Arcom, concepteur de l’installation. La télégestion par Web serveur présente l’avantage de concilier production centralisée et comptage individualisé pour un coût très inférieur à celui d’une GTC classique. »

Mesurer les consommations individuelles

Dans chaque chambre d’étudiant, un régulateur paramétrable assure à la fois la gestion du chauffage, via une sonde d’ambiance, et l’enregistrement des consommations. Un serveur Web de type KarnoWeb, installé lui aussi dans l’armoire électrique et connecté au réseau Ethernet du site, supervise le dispositif.

« L’intelligence est contenue dans le Web serveur, précise Gilbert Fontaine. Les données peuvent être rapatriées sur n’importe quel PC et traitées sous forme de tableau Excel. L’administrateur peut ainsi mesurer les consommations individuelles et établir des facturations en toute transparence. Il peut aussi détecter un éventuel incident (fuite, fenêtre ouverte…) en créant une alarme sur son tableur. La gestion du dispositif n’est pas réservée à un spécialiste. Idem pour la maintenance : les paramètres de l’installation sont stockés dans le Web serveur. Lorsqu’un module est défaillant, il suffit de le remplacer puis de le reconfigurer à partir d’un PC. »

Le coût de l’installation est estimé à 50 000 euros TTC. « C’est deux fois le prix d’un système classique, commente José-Luis Encinas, chef de projet pour le bureau d’études OTCE Languedoc-Roussillon. Un surcoût minime au regard des gaspillages que permet d’éviter la régulation. »

Evolution des comportements

Après six mois de fonctionnement, les responsables de l’IAMM n’ont pas encore fait le bilan de l’installation mais ont déjà constaté une évolution des comportements. « Dans l’ancienne résidence, on voyait parfois des lumières allumées dans la journée ou un chauffage maintenu durant les cours, avec la fenêtre ouverte, note Vincent Dollé, directeur de l’IAMM. Ces pratiques ont disparu très rapidement. Nos étudiants reçoivent des cours sur le développement durable. Leur donner les moyens de maîtriser leur propre consommation d’énergie est la meilleure manière possible de les sensibiliser. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maître d’ouvrage : IAMM (Montpellier).

Architectes : Portal-Thomas-Teissier (Hérault).

BET : OTCE Languedoc-Roussillon (Montpellier).

Gestion énergétique : Acelia (groupe Arcom, Rhône).

Gros œuvre : LCRI (Nîmes).

Surface : 3 200 m2 Shon.

Coût : 3,58 millions d’euros HT.

Mise en service : janvier 2008.

(1) Local operating network.
Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X