Régions

région Les actifs du Stif transférés à la RATP

>Le 21 septembre, dans le cadre de la discussion du projet de loi sur l’organisation et la régulation des transports ferroviaires, l’Assemblée nationale a adopté un amendement transférant les actifs du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) à la RATP.

Le président du Stif, Jean-Paul Huchon, qui dénonce une « spoliation des contribuables et des usagers », évalue ces actifs (voies, stations, ateliers.) entre 8 milliards et 10 milliards d’euros. « On ne pourra pas réaliser les investissements du plan de mobilisation pour les transports car les actifs du Stif sont une garantie pour pouvoir emprunter », insiste Jean-Paul Huchon, qui a convoqué un conseil d’administration extraordinaire le 28 septembre.

Le gouvernement explique que ce texte prépare l’ouverture à la concurrence des transports urbains franciliens imposés par la réglementation européenne à compter du 3 décembre et adopte un régime déjà en vigueur dans les autres régions françaises.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X