Territoires

Région Le préfet de région dénonce les chartes locales

Mots clés : Etat et collectivités locales

Le 8 juin, à l’invitation du préfet de région Jean-François Carenco, les membres du Comex logement se sont associés à la dénonciation par la Fédération des promoteurs immobiliers d’Ile-de-France de la multiplication des chartes locales. Selon la préfecture de région, plusieurs centaines de logements sont actuellement bloquées en Ile-de-France à cause de ces documents dont se sont notamment dotés Montreuil et Nanterre.

Entraves à la construction. Pour le représentant de l’Etat, les chartes « sont des entraves à la construction qui cachent à peine leur nom ». Ces pratiques « ont pour objectif de détourner le PLU qui, lui, est soumis au contrôle de légalité et elles peuvent donner lieu à un chantage à l’égard des constructeurs : pas de signature de la charte, pas de permis de construire », a encore dénoncé Jean-François Carenco, qui a affirmé qu’il n’hésiterait pas à déférer ces documents au juge administratif (lire aussi p. 18).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X