Territoires

Région La Mutuelle des architectes au-devant de ses adhérents

Mots clés : Architecte

Satisfaction visible pour Jean-Claude Martinez, président de la Mutuelle des architectes français (MAF), lors du « Rendez-vous » parisien organisé le 5 novembre dernier pour ses adhérents franciliens. Plus de 250 s’étaient inscrits pour participer aux travaux des ateliers d’information et de prévention aux 7 thématiques : « Contentieux de l’exécution du contrat en marchés publics », « Appréhender mes responsabilités », « Préparer ma retraite », « Demande préalable de garantie en maison individuelle », « La déclaration d’activité professionnelle », « Prévenir et éviter les sinistres » et « Faire face à un sinistre »… Les responsabilités de l’architecte apparaissent très (trop ?) étendues. Avocats et experts de la MAF se sont attachés à les décortiquer devant un public de non-juristes, avec maints exemples de « chantiers maudits » et un quiz retors pour conclure. C’est qu’entre responsabilité civile de droit commun, responsabilité civile professionnelle, responsabilité pénale, responsabilité décennale, responsabilité contractuelle, extracontractuelle et autres garanties annexes, il y a de quoi avoir le tournis…

Côté maison individuelle.

Mais, forte de ses 24 000 adhérents et 15 863 dossiers de sinistres en cours à ce jour, la MAF sait de quoi il retourne. « Les architectes n’écrivent pas assez ! », déplorait une avocate – Verba volant, scripta manent (les paroles s’envolent, les écrits restent) -, qui n’a cessé de les exhorter à ne jamais travailler sans contrat détaillé et signé par toutes les parties, de préférence les contrats types de l’Ordre des architectes. Côté maison individuelle « où la sinistralité a atteint des niveaux préoccupants » avec plus de deux fois et demie de montants d’indemnisations que de cotisations recouvrées, la MAF a mis en place un « Accompagnement maison individuelle » (AMI) avec demande préalable de garantie effectuée en ligne, selon des critères précis (type de mission, d’ouvrage, montant des travaux, etc.) Un outil de « prévention et d’autocontrôle » qui permet de balayer la check-list des points les plus sinistrants. Les thématiques traitées dans les ateliers font l’objet d’une documentation précise et compréhensible par les profanes. Des rendez-vous seront aussi organisés à Lyon, Toulouse, Marseille, etc. Renseignements sur le site dédié (www.rdv-maf.fr).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X