Architecture Technique

(Re)visiter le patrimoine

Mots clés : Conservation du patrimoine

Si, comme le prétend la légende, les chats possèdent neuf vies, le patrimoine bâti, lui, semble presque indestructible tant est grande sa capacité à muter pour se plier à de nouvelles utilisations. Pour un bâtiment livré aux pelleteuses des démolisseurs – autant qu’à la cupidité de certains promoteurs, voire à l’incurie de quelques édiles -, combien d’édifices attestent de leur incroyable ductilité et de leur adaptabilité en termes de reconversion ou d’extension. Architectes et maîtres d’ouvrage jonglent ici avec l’étant donné, ses défauts et faiblesses, mais aussi ses potentialités. Détecter les lignes de force d’un édifice, retrouver la vérité première d’une intention et lui offrir une nouvelle vie : un programme réaliste dont témoignent six réalisations (ci-contre). Première de la série, l’hôpital Richaud à Versailles (p. 30).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Versailles

Hôpital Richaud

Ouvert sur la ville, l’édifice accueille des logements.

ENCADRE

Mons

Mémorial Museum

L’ancienne station de pompage devient musée.

ENCADRE

Trévoux

Centre culturel La Passerelle

Un pôle de savoir dans l’enceinte de l’hôpital.

ENCADRE

La Courneuve

Usine Mécano

Une usine se réveille en équipement public.

ENCADRE

Paris X e

Médiathèque Françoise-Sagan

Hôpital-prison reconverti en équipement culturel.

ENCADRE

Nancy

Centre de congrès Prouvé

Réhabilitation et extension d’un bâtiment de tri postal.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X