Enjeux

Ravalement complet pour la rénovation énergétique

Mots clés : Efficacité énergétique - Rénovation d'ouvrage

Les obligations thermiques pour les bâtiments existants seront mises à jour dès janvier 2018. Tour d’horizon, point par point.

Il était très attendu. L’arrêté du 22 mars 2017 est venu dépoussiérer celui du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants. Ce texte définit des règles spécifiques pour chaque élément installé ou remplacé lors d’une rénovation. Il entrera en vigueur le 1er janvier 2018. Voici les principaux changements.

L’enveloppe s’épaissit

Dans le domaine de l’isolation, les valeurs minimales de résistance thermique affectées aux parois varient désormais en fonction des zones climatiques définies par l’arrêté du 13 juin 2008. A l’exception de celle affectée aux « murs en contact avec un volume non chauffé », elles sont toutes revues à la hausse. Enfin, l’arrêté décrit déjà des résistances thermiques encore supérieures, qui s’appliqueront à compter du 1er janvier 2023.

Pour leurs équivalents vitrés, le périmètre des installations concernées est élargi : les fenêtres d’une surface inférieure à 0,5 m², les doubles fenêtres, les portes d’entrée des maisons individuelles et les vérandas chauffées...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5916 du 07/04/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X