Actualité

Rapprochement vinci Cegelec Naissance d’un géant de l’ingénierie électrique

Vinci et Qatari Diar ont annoncé qu’ils entraient en négociation exclusive, au terme de laquelle le fonds d’investissements apporterait sa filiale Cegelec en échange d’une entrée au capital de Vinci. Qatari Diar en deviendrait le premier actionnaire, après les salariés, à hauteur de 5 %. « Ce rapprochement va bien au-delà d’une acquisition, c’est un partenariat stratégique », a commenté Xavier Huillard, directeur général de Vinci. Le rapprochement de Vinci Energies et de Cegelec va permettre la constitution d’un pôle dont le chiffre d’affaires dépasserait 7 milliards d’euros. Les marchés visés par ce rapprochement sont en fort développement, par exemple dans l’efficacité énergétique. Ils sont aussi récurrents, notamment dans l’industrie, où Xavier Huillard note « une grande fidélité des clients ». Parallèlement, Qatari Diar et Vinci sont convenus de renforcer leur coopération, comme sur le projet de pont qui reliera le Qatar à Bahreïn.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X