Edito

Rantanplan

La Banque européenne d’investissement s’apprête donc à déverser quelque 400 millions d’euros sur le sol français afin de financer la rénovation énergétique de 40 000 logements privés. L’effet de levier escompté devrait générer 800 millions d’euros de travaux et créer 6 000 emplois. Et tout ça au moment même où la reprise se dessine. Une aubaine pour le BTP. Youpi ! Sauf que non.
L’enquête menée par nos journalistes Barbara Kiraly, Olivier Baumann et Hugues Boulet montre que les sociétés de tiers financement (STF) retenues localement pour recevoir cette manne ne sont pas en capacité de le faire. La loi qui les rendrait efficaces ainsi que les décrets et arrêtés d’application ne sont toujours pas publiés. Par ailleurs, toutes ces STF n’ont encore pas vu le jour.
Au pays du père Ubu, les serpents ne peuvent même plus se mordre la queue puisqu’ils n’en ont pas. On croit rêver mais on se trompe : il s’agit d’un cauchemar. Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, lui-même, invite « toutes les collectivités à saisir cette chance » au plus vite. On aurait préféré un vrai coup de gueule face à une situation intolérable.
A-t-on conscience que le temps qui passe est perdu pour les entreprises, préjudiciable à l’emploi ? Peut-on accélérer la manœuvre parlementaire ? Est-il envisageable de bousculer le train-train régional pour créer et activer sans tarder les structures nécessaires ? Les élus ont-ils compris les avantages du plan Juncker dont la BEI applique les premières mesures ? On s’interroge…
En plan face au plan, la France aurait comme de vrais faux-airs de Rantanplan, le chien idiot de Lucky Luke, qui, faute de jugeote, prend Averell Dalton pour son frère, le chat noir et blanc de Ma Dalton pour un tigre et arrive sur les lieux de la bataille encore plus tard que le 20e de cavalerie. Ce serait dommage.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X