Autres « Soyons très forts sur nos basiques »

Rachel Denis, coprésidente de Denis Matériaux

Mots clés : Démarche qualité - Enfance et famille - Innovations

Acteur reconnu pour sa capacité d’innovation, le groupe familial breton s’appuie sur des valeurs fortes liées à la proximité. En termes de performance, sa présidente présente un « business model » associant gestion de la qualité et autonomie du chef d’agence.

Quelle est votre stratégie de développement ?

Notre développement a été très régulier. De 13 agences à notre arrivée en 2000, mon frère Renan et moi, leur nombre est passé à 33 aujourd’hui. Nous avons connu une grosse accélération en 2005 en devenant industriels : rachats d’usines de béton, de menuiserie, de charpente. C’est le pôle que dirige mon frère Renan. À partir de 2008, la crise est apparue, très sévère dans la maison individuelle en Bretagne. Néanmoins, l’entreprise étant bénéficiaire depuis sa création, elle dispose d’une structure financière solide, nous avons pu poursuivre notre extension, toujours par maillage. Il est rare que l’on ouvre une agence à plus de 40 km d’une autre. Car il y a plein de synergies entre deux agences proches. Le modèle que nous avons mis en place fonctionne dans un contexte de synergie et de relative proximité des agences entre elles.

En quoi consiste ce modèle ?

Chaque agence a un plan de stock qui est a minima celui d’une agence généraliste : le 20/80 de chaque métier. Elle peut avoir en plus une spécialité, gros œuvre, second œuvre ou couverture. Dans ce cas, elle stocke les produits A, le 20/80, mais aussi les produits B, C, D de sa spécialité....

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 417 du 08/04/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X