Régions

QUESTIONS À yvon mahé, président de l’Institut d’aménagement de la Vilaine (1) « Sécuriser l’alimentation en eau potable »

Mots clés : Eau

MOù en est le projet visant à relier l’usine d’eau potable de Férel à Rennes ?

Les premiers appels d’offres sont en cours. L’objectif est que les travaux de la première tranche de 9 millions d’euros débutent en juillet. Dès 2010 suivra la deuxième phase (8 millions d’euros) de cette première tranche, qui comprendra trente kilomètres. La deuxième tranche consistera à créer un réservoir de 5 000 m3 et à poursuivre la canalisation sur six kilomètres. Enfin, les cinquante derniers kilomètres de la troisième tranche seront réalisés sur 2015-2016. C’est un projet très structurant pour Rennes mais qui intéresse également le Morbihan.

MPourquoi construire une deuxième écluse au barrage de La Roche-Bernard ?

C’est indispensable. Là encore, il s’agit de sécuriser l’alimentation en eau potable, tant en quantité qu’en qualité. Pour ce faire, il nous faut contourner l’augmentation du taux de salinité de l’eau qui doit être potabilisée. Il nous faut construire une écluse spécifique antisalinité. Ce dispositif pour lequel l’investissement est de l’ordre de 18 millions d’euros ne fonctionnera que lorsque les débits seront très bas. Fin 2008, un concours de maîtrise d’œuvre a été lancé. Nous avons retenu trois groupements d’hydrauliciens. Nous choisirons le lauréat en fin d’année et nous espérons débuter les travaux en 2011 ou 2012.

MLa lutte contre les inondations et l’envasement fait partie de vos prérogatives. Quelles sont les actions menées ?

Sur le premier point, nous avons plusieurs projets mais nous peinons à trouver des financements. De fait, nos projets touchent aux frayères ou au lit de la rivière et ce n’est pas très bien perçu. Nous préconisons de moins construire, en effet, sur le lit majeur. Par ailleurs, la construction du barrage a considérablement accru l’envasement. En vingt-cinq ans, le fond est remonté de plus de sept mètres sur la rive sud, vers Pénestin. Aussi avons-nous acquis un bateau roto-dévaseur qui remet la vase en suspension.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Créé en 1961 et implanté à La Roche-Bernard, l’IAV est un établissement public territorial de bassin qui travaille sur le Morbihan, la Loire-Atlantique et l’Ille-et-Vilaine.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X