Management et prévention

QUESTIONS À Jean-Claude Ermenault, directeur du programme gouvernemental « passeport pour l’économie numérique » « Les créateurs d’entreprise disposent d’une certaine culture du numérique »

Mots clés : Informatique - Manifestations culturelles - Télécommunications

En quoi consiste le dispositif du passeport numérique ?

Il propose des sessions d’initiation et de découverte des technologies numériques. Elles sont délivrées dans les chambres de commerce et d’industrie aux entreprises de moins de 20 salariés. Cette opération gouvernementale, lancée en 2006 par l’ancien ministre des PME, Renaud Dutreil, entend ainsi inciter les entrepreneurs à « sauter le pas » du numérique.

Quel bilan peut-on tirer de cette opération ?

Un bilan positif car près de 48 000 entreprises ont participé aux sessions. Leurs principales interrogations concernaient la visibilité des sites ou des blogs professionnels sur le web. Les entreprises cherchaient également des conseils sur l’e-administration ou sur les méthodes de fidélisation des clients sur la Toile. Au lancement du dispositif, les entrepreneurs qui se présentaient aux sessions étaient surtout des néophytes qui venaient chercher les bases de la technologie. Aujourd’hui, les candidats au passeport possèdent déjà une certaine culture du numérique. C’est le cas de nombre de créateurs d’entreprises que nous recevons. Familiarisée à ces technologies, cette population pose des questions plus pointues.

Quel avenir pour le passeport numérique ?

Initialement prévu jusqu’en 2007, ce dispositif a été prolongé par Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé du Commerce, pour les années 2009, 2010 et 2011. Les programmes des sessions vont être rafraîchis et pourront être complétés par des formations pratiques d’un à deux jours.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X