Actualité

QUESTIONS À Jacques Petey, président de la Fédération nationale des Scop du BTP

Mots clés : Collectivités locales - Démarche environnementale - Développement durable - Entreprise du BTP - Réglementation des marchés

Les Scop BTP à l’assaut du développement durable

Vous avez lancé une enquête sur les Scop du BTP et le développement durable. Pourquoi ?

Le lancement de cette enquête s’inscrit dans la continuité de notre dernier congrès national consacré aux enjeux et opportunités du développement durable pour les Scop du BTP. Nous avons senti, lors de ce rendez-vous, une adhésion de nos entreprises comme de réelles interrogations sur un sujet qui demeure complexe. Cette enquête, lancée avec le concours de l’Aref BTP d’Ile-de-France, nous permet aujourd’hui d’avoir une photographie plus précise.

Quels enseignements tirez-vous de cette enquête ?

Le premier enseignement porte sur la mobilisation de nos adhérents : le taux de réponse (46 % sur 500 coopératives sondées) montre tout l’intérêt des entrepreneurs coopératifs pour le sujet. Ils sont conscients qu’il faut saisir, dès à présent, les opportunités liées au développement durable. Cependant, les coopératives ne sont pas encore convaincues de la « réalité » du marché, de sa traduction commerciale. Enfin, il apparaît que les Scop sont prêtes à engager des actions leur permettant une meilleure connaissance des techniques et du marché, la formation de leurs équipes ainsi que la valorisation de l’offre globale dans leur stratégie commerciale.

Quelles actions comptez-vous mener pour accompagner vos adhérents vers ces nouveaux marchés ?

Tout d’abord, nous allons les inciter à continuer de se former, via les dispositifs existants, type Feebat. Nous allons mobiliser nos fédérations régionales pour favoriser la mise en place de groupes de travail intermétiers et interrégions chargés de réfléchir à une offre globale coopérative. Une expérimentation est en cours dans la région Nord. Bien sûr, au niveau national, nous accompagnerons nos adhérents sur les matières administratives, juridiques et techniques qui leur permettront concrètement d’aborder ces nouveaux marchés.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X