Régions

QUESTIONS À… CHRISTIAN FERRAIS, directeur des opérations d’assurance à L’Auxiliaire

Mots clés : Assurances - Démarche environnementale - Développement durable - Efficacité énergétique

« Adapter nos garanties et nos modes de souscription »

Vous organisez, avec BTP Rhône, un colloque sur l’assurance construction et le Grenelle de l’environnement (*).

Ce sera l’occasion pour les assureurs et les constructeurs d’échanger sur les implications du Grenelle de l’environnement : évolution des technologies, métiers et garanties d’assurance.

Quels sont les enjeux du Grenelle pour le BTP ?

Après le secteur automobile, le BTP est le secteur le plus consommateur d’énergie (46 % de l’énergie totale) et la deuxième source d’émission de CO2 (25 % des gaz à effet de serre). Le BTP est donc au cœur des enjeux du Grenelle.

Mais, pour le grand public, le Grenelle semble loin et aucune mesure concrète ne semble émerger.

Au contraire. Après l’aspect médiatique, un énorme travail de réflexion est mis en œuvre depuis un an au sein de comités de pilotage. Sur 33 chantiers, cinq concernent le BTP auquel il faut ajouter un chantier transversal sur la mobilisation des professionnels du bâtiment. De tous ces groupes de travail, ceux du bâtiment ont déposé leur rapport le plus rapidement !

Quel rôle les assureurs jouent-ils dans cette réflexion ?

Via la Fédération française des sociétés d’assurance, ils ont activement participé à ces comités du BTP et aux rencontres avec les acteurs de la construction que sont la FFB, la Capeb, la FNTP, le CSTB, le Meeddat ou l’Ademe.

Et plus précisément ?

Notre réflexion porte sur les procédures d’appréciation des risques innovants, les démarches de bonne gestion du bien et de la responsabilisation des acteurs pour proposer des couvertures d’assurance spécifiques prenant en compte les exigences de performance énergétique et sécurisant l’investissement réalisé par les maîtres d’ouvrage. Ainsi, les assureurs construction ont contribué à la mise en place du Pass’ Innovation qui doit permettre l’assurance des nouvelles technologies. Nous avons communiqué récemment sur ce sujet dans vos colonnes.

Au-delà des évolutions technologiques, les garanties des contrats d’assurances construction sont-elles adaptées ?

L’approche classique des contrats d’assurance est de garantir le risque décennal au sens propre du terme. Or, le Grenelle engage les constructeurs vers de nouveaux engagements et responsabilités qui sortent du domaine de la « décennale ». Nous devons accompagner les constructeurs en adaptant non seulement nos garanties mais aussi nos modes de souscription. Mais nous ne pouvons pas non plus assurer « n’importe quoi ». Pour cela, il faut nous coordonner avec les maîtres d’ouvrage et constructeurs pour mettre en place des garanties adaptées, délivrées à des tarifs compétitifs, ce qui exige des garde-fous techniques à inventer, en particulier concernant la « garantie de performance », vaste chantier en cours de défrichement.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X