Régions

QUESTIONS À. Alain Denat, président du pôle de compétitivité CREAHd (Construction, ressources, environnement, aménagement et habitat durables)

Mots clés : Situation économique

« Nous avons de bonnes chances d’être labellisés »

Où en est le pôle CREAHD aujourd’hui ?

C’est un pôle de compétitivité qui rassemble entreprises, organismes de recherche et structures de formation du BTP pour monter des projets innovants de recherche ou de formation. Début juillet, le gouvernement a souhaité ouvrir un nouvel appel à candidatures pour labelliser de nouveaux pôles tournés vers les écotechnologies. Nous avons jusqu’au 2 octobre pour formaliser notre dossier avec de bonnes chances puisqu’il n’existe pas de pôles labellisés rassemblant toute la chaîne des acteurs du BTP.

L’Aquitaine constitue pour les dix prochaines années une formidable terre d’expérimentation avec l’arrivée de la LGV (ligne à grande vitesse), l’opération Campus, l’A63 et l’A65, le projet Euratlantique, les écoparcs. Une force pour notre région et surtout non délocalisable.

Que peut-on retenir des appels à projets ?

Ils permettent à des entreprises de monter des projets collaboratifs de recherche, de transfert de technologie ou de formation. En 2008, huit projets ont reçu la labellisation du CREAHd ouvrant à des financements régionaux.

Lors du deuxième appel à projets clôturé fin mai, douze ont été déposés et deux ont été labellisés, soit dix projets au total pour un montant de plus de 2,5 millions d’euros.

Les deux derniers lauréats sont le projet de valorisation des sédiments de dragage des boues du bassin d’Arcachon porté par l’entreprise Balineau et le projet Panijoule développé par la Société des colorants du Sud-Ouest en partenariat avec Rescoll, Nobatek et Diagonal Sud Technologie. Le prochain appel a projets sera lancé début 2010.

Pourquoi avoir initié les premières rencontres du pôle CREAHd ?

La première édition de ces rencontres, co-organisées avec Innovalis Aquitaine, a rassemblé plus de 230 professionnels des matériaux de la construction, de l’aménagement et de l’habitat. Nous souhaitions créer une manifestation matérialisant notre rôle et faire se rencontrer les entreprises du BTP et la sphère de la recherche et de la formation. Cette demi-journée a permis aux maîtres d’ouvrage, architectes, entreprises, organismes de recherche ou de formation, de mener une réflexion commune et transversale sur la notion de « BTP durable » et d’établir de nouveaux contacts. Nous aurons un prochain rendez-vous en 2010, sans doute plus technique.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X