Dossier

Quatre types d’isolation pour accueillir un toit végétal

Mots clés : Monde du Travail - Toiture

Les isolations se composent de une à trois couches, indépendantes, collées ou fixées mécaniquement. Mais toutes ne sont pas recommandées pour un emploi en toitures jardins ou végétalisées.

L’isolation doit répondre aux prescriptions des Avis techniques (ATec) ou Documents techniques d’application (DTA). Le plus souvent placée directement sur la structure porteuse, avec ou sans pare-vapeur, elle supporte le revêtement d’étanchéité. Son emploi est précisé en fonction de la nature du bâti : dalles traditionnelles ou en béton cellulaire, planchers en tôles d’acier nervurées ou en éléments à base de bois....

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5900 du 16/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X