Architecture Bâtiments publics

Quatre innovations pour devenir exemplaires

Mots clés : Innovations

C’est un vaste programme de R & D pour la rénovation qui se cache derrière l’acronyme anglais Resseepe (Retrofitting Solutions and Services for the Enhancement of Energy Efficiency in Public Edification) . En résumé et en français, il s’agit d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments publics européens. « Rien qu’en France, les seuls hôpitaux représentent 11 % des consommations d’énergie dans le tertiaire, avec une moyenne de 400 kWh/m². an », souligne Benjamin Laclau, ingénieur des technologies de la construction chez Nobatek, l’un des partenaires du projet. De plus, les maîtres d’ouvrage publics doivent être exemplaires au regard de l’article 4 de la directive sur l’efficacité énergétique (2012/27/UE), qui précise que 3 % du parc public doit être rénové chaque année pour répondre aux exigences de performance énergétique.

Les solutions devaient donc être à la hauteur des enjeux. Outre des technologies éprouvées, quatre...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5891 du 14/10/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X