Architecture Université

Quatre cents étudiants potassent en sous-sol

Mots clés : Architecte - ERP sans hébergement

L’architecte Jean-Marie Duthilleul a conçu les espaces qui manquaient cruellement à l’Institut catholique de Paris.

Certains objectifs peuvent sembler inconciliables. Ainsi, l’Institut catholique de Paris (ICP) tenait à rester au cœur de la capitale, dans le VIe arrondissement, tout en accueillant dans de bonnes conditions une population étudiante en croissance constante. L’établissement universitaire dédié aux sciences humaines et sociales, fondé en 1875 sur le site d’un couvent établi là depuis le XVIIe siècle, a donc demandé à Jean-Marie Duthilleul de trouver la solution à ce dilemme. « Je devais répondre à un projet académique, mais dans un espace si complexe que je n’ai d’abord pas bien su comment m’y prendre, explique l’architecte. Puis, en étudiant le site, nous avons imaginé le faire grandir par le bas. » Le 3 octobre dernier ont ainsi été inaugurés quelque 1 000 m² SP de nouveaux espaces, qui ont été glissés sous la cour d’honneur. « Il était possible de creuser là, car le couvent des Carmes n’a pas bougé depuis sa création, le site n’a donc pas été perturbé par l’Histoire », poursuit Jean-Marie Duthilleul. Le chantier et ses fouilles préalables ont quand même révélé que les...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5944 du 13/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X