Actualité Partenariats public-Privé

Quand un montage en PPP engendre 18 % de surcoût…

La chambre régionale des comptes d’Ile-de-France a, dans un récent rapport, mis en exergue les anomalies du contrat de partenariat passé par les Hauts-de-Seine pour les travaux, l’exploitation et l’entretien du collège Georges-Pompidou à Courbevoie. Initié par Isabelle Balkany, alors vice-présidente du conseil général chargée des collèges, le montage en PPP du contrat a engendré pour le département un surcoût de 5,7 millions d’euros sur quinze ans (+ 18 %) .

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ

Plus d’informations sur www.lemoniteur.fr/courbe

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X