Repères

Qualité de l’air intérieur : améliorons la traçabilité des substances

Mots clés : Air

L’enjeu sanitaire que représente la qualité de l’air que nous respirons dans les bâtiments n’est aujourd’hui plus discuté. Les conséquences économiques ont même été chiffrées à plusieurs milliards d’euros annuellement pour la France, pour seulement six polluants. Cependant, compte tenu du nombre de sources possibles de substances chimiques du fait de la diversité des constructions, des produits et des usages, comment identifier de façon la plus exhaustive possible celles auxquelles sont exposés les occupants, afin d’orienter l’action et la prévention ?
Dès sa création en 2001, l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur [OQAI] a engagé une hiérarchisation des polluants pouvant être présents dans les logements. Ce travail a abouti à dresser une première liste de polluants prioritaires....

Vous lisez un article de la revue CTB n° 344 du 17/09/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X