Territoires

Puy-de-Dôme Haro sur les offres anormalement basses

Le conseil départemental du Puy-de-Dôme, la FFB, la FRTP, Syntec-Ingénierie, la Fédération Cinov, la Capeb et la CNATP ont signé une charte relative à la détection des offres anormalement basses. Si une telle offre se présente, elle devra désormais faire l’objet d’un examen approfondi par la commission d’appels d’offres, qui demandera des justificatifs techniques à la société. En retour, les organisations professionnelles s’engagent à sensibiliser leurs adhérents afin que leurs offres soient économiquement cohérentes, réalistes et « dédiées aux besoins du département ». Elles les inciteront notamment à élaborer des mémoires techniques, adaptés aux caractéristiques propres de chaque consultation.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X