Autres

Proxipi s’élève contre le risque « écrasement »

Mots clés : Entreprise du BTP

Le dispositif magnétique de cette jeune pousse vise à éviter les risques de collision engins-piétons. Le BTP s’y intéresse.

Si tu ne viens pas au BTP, le BTP viendra à toi. Cette formule s’est vérifiée dans l’histoire de la start-up Proxipi, créée en 2013 par Gilles Vaquin. Alors que celui-ci n’est pas issu du sérail de la construction, des acteurs du secteur viennent taper à sa porte. Pourquoi ? Sa société a mis sur pied une solution technique permettant de limiter le risque de collisions engins-piétons. Un danger qui est l’une des premières causes d’accidents du travail graves dans le BTP. Mais aussi dans le secteur de la manutention, d’où est issu le créateur de Proxipi. En 2007, il avait fondé le cabinet de conseil « GV Conseil Manutention ». « J’ai été témoin, dans ce secteur, de nombreux accidents engins-piétons, explique-t-il. Et j’en ai tiré un enseignement simple : dès qu’il y a une coactivité engin-piéton, il y a un risque d’écrasement. »

L’entrepreneur part donc, en 2008, à la recherche du dispositif technique qui permettrait de minimiser le risque autant que faire se peut. La technologie la plus utilisée est celle d’outils de détection par badge : dès qu’un piéton, porteur d’un badge, entre dans le champ d’action d’un engin, le conducteur est prévenu. « J’ai étudié les différentes possibilités proposées sur le marché, testant plusieurs dispositifs de détection de piéton : par RFID, laser, ultrasons, infrarouge… » Mais aucun de ces procédés ne le convainc. En collaboration avec un cabinet de recherche et développement, Gilles Vaquin se met donc en tête d’inventer sa propre solution. C’est la naissance de Proxipi, qui repose sur une technique de « magnétique codée », aujourd’hui brevetée dans plusieurs pays (Chine, Canada, Etats-Unis…). Elle se base également sur un système de badge, mais, selon Gilles Vaquin, apporte une véritable valeur ajoutée. « Le conducteur de l’engin et le piéton sont prévenus au même moment du risque de collision », explique-t-il. Par ailleurs, la technologie magnétique « traverse tout sans être perturbée », que ce soit par d’autres technologies (Wi-Fi, Bluetooth, GSM…) ou par des obstacles métalliques et autres murs en béton. « Notre système n’a pas, non plus, d’incidence sur le corps humain », ajoute le créateur. Depuis 2014, Proxipi propose une autre fonctionnalité : lorsqu’un piéton entre dans le champ de danger, la vitesse de l’engin diminue automatiquement.

Le BTP cherche la « fiabilité ».

« Les sociétés Solétanche (groupe Vinci) et Colas (Bouygues) s’intéressent à notre produit, affirme Gilles Vaquin. En venant chez nous, ils cherchent la fiabilité : notre dispositif est en effet utilisable dans des lieux confinés comme un souterrain ou un tunnel. » Proxipi est également en relation avec Caterpillar pour intégrer son dispositif sur certains engins du fabricant. « Nous réalisons aujourd’hui 15 % de notre activité à l’étranger, explique le fondateur de Proxipi. Mais, à terme, nous envisageons de réaliser à l’export la majorité de notre chiffre d’affaires. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

2011 Premier brevet.
16 mètres La distance maximale de détection.
15 % Part de l’activité réalisée à l’étranger.

ENCADRE

L’avis de notre expert

Pépite. « Le badge porté par les salariés est toujours actif : c’est le premier point fort du dispositif de Proxipi. Le salarié n’a pas à penser à l’allumer. Il est, de surcroît, averti lorsque la batterie est presque vide. Autre avantage : le conducteur de l’engin et le piéton sont prévenus au même moment d’un risque de heurt. La limite du dispositif, c’est qu’il est surtout efficace en site fermé, car chaque intervenant doit être connu et badgé. Ce qui n’est pas possible sur un chantier réalisé en extérieur, par exemple dans une rue. Proxipi est donc une pépite, mais seulement en milieu fermé. »

Patrick Goulvestre, expert à la direction technique de l’OPPBTP.

Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X