Régions Fécamp

Promoteurs sous la douche à jet

La Ville de Fécamp affirme avoir sur son bureau trois projets d’hôtel avec thalassothérapie, compris entre 14 et 30 millions d’euros, sur une friche de la presqu’île du Grand Quai.

Une fois leur choix arrêté, les élus entendent exiger un démarrage des travaux avant dix-huit mois pour éviter toute spéculation foncière.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X