Enquête

Projeteur BIM « Le BIM nous facilite le travail »

Mots clés : Electricité - Logiciels - Outils d'aide - Travail

Anthony Pinault, 28 ans, projeteur BIM en électricité au sein du groupe Egis, Rennes (Ille-et-Vilaine).

«Créer un bâtiment. » C’est ce qui captive Anthony Pinault, projeteur BIM dans le domaine de l’électricité au sein du groupe Egis depuis 2012. « Je réalise des plans où j’indique l’implantation du matériel électrique, le dimensionnement des câbles, ou encore le niveau d’éclairement », explique le titulaire d’un BTS électrotechnique. S’il lui arrive de se déplacer sur chantier avec un ingénieur pour effectuer le suivi des travaux, le jeune homme passe le plus clair de son temps au bureau. « Notre objectif est de nous assurer que les normes et les demandes du client sont respectées. » Anthony Pinault utilise dans son travail la maquette numérique (BIM), processus en place depuis 2008 et généralisé par son employeur.

De quelle façon le BIM fait-il évoluer votre métier ?

La maquette numérique facilite le travail de plusieurs manières. Tout d’abord, la 3D permet à chacun, en particulier aux clients, de mieux visualiser le bâtiment. Cela nous permet aussi de gagner du temps, notamment en permettant de déceler plus rapidement des problèmes de conception. Autre atout : le BIM offre une interactivité entre les objets et le logiciel. Nous pouvons ainsi inclure dans le plan de nombreuses informations sur les produits (prix, fabricant, fournisseur, puissance…), ce qui n’était pas possible avec les maquettes 2D.

Quelle formation en logiciel est requise pour exercer le métier de projeteur ?

Une formation de cinq jours permet tout juste d’appréhender l’environnement du BIM. Seule la pratique va permettre de maîtriser la gymnastique de la chose. Internet est également une bonne source d’informations, et les menus d’aide des logiciels BIM assez complets. Les profils de personnes compétentes en BIM sont d’ailleurs assez recherchés sur le marché du travail.

Quel est le quotidien d’un projeteur dans un bureau d’études ?

Nous dessinons principalement des plans, en collaboration avec l’ingénieur affecté à l’affaire concernée. Dans une moindre mesure, nous l’aidons à réaliser des notes de calcul. Au quotidien, un projeteur doit ainsi gérer plusieurs affaires à des niveaux d’avancement différents.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X