Régions

Projet Urbain La Seyne change de cap

Mots clés : Collectivités locales - Rénovation urbaine - Tourisme

Le désendettement privilégié, l’urbanisation rapide stoppée (plus de 4 000 logements mis en chantier ou autorisés entre 2003 et 2008 sous la municipalité Paecht), l’aménagement du site des anciens chantiers navals revu : quinze mois après l’arrivée d’une nouvelle équipe municipale dirigée par Marc Vuillemot, la deuxième ville de l’agglomération toulonnaise et du département joue la carte d’un développement maîtrisé en révisant son PLU, en remettant de l’ordre dans ses finances mais aussi en cherchant à nouveau à exploiter son potentiel naval et maritime. Fin mars, elle s’est dotée d’un budget de 159 millions d’euros marqué par des économies de fonctionnement et la reprise en régie de nombreux services municipaux. 33 millions d’euros ont été prévus pour l’investissement alors que le remboursement de la dette va absorber près de 13 millions d’euros en 2009.

Nouvelles recettes

Pour capter de nouvelles recettes, au projet de création d’un centre de conférences et d’un pôle théâtral qui associait deux maîtres d’ouvrage (TPM et la ville) et qui a été abandonné juste après les élections, la municipalité a substitué, sur l’Esplanade marine, un projet de casino avec salle de spectacles et hôtel haut de gamme dont la DSP va être lancée. L’aménagement des anciens ateliers mécaniques CPM par Altaréa et Jean-Paul Viguier, en pôle commercial et culturel avec multiplexe, en prolongement du port de plaisance confié en DSP à Cari, reste par contre une priorité.

Forte de ses infrastructures portuaires, la ville s’intéresse désormais à la grande plaisance (entretien, hivernage des unités) et à l’accueil des croisiéristes dans la rade.

Enfin, la Cité Berthe, où une convention Anru portant sur 252 millions d’euros d’investissements a été signée en 2006, vient de recevoir une rallonge de 5,3 millions d’euros dans le cadre du volet rénovation urbaine du plan de relance. Elle va permettre notamment la création d’une bibliothèque, d’un équipement culturel, de logements sociaux et de commerces, la réhabilitation de plusieurs grands ensembles de Berthe et la création d’une résidence sociale.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X