Régions PACA

Production record de logements sociaux

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Logement social

Pour la production de logements sociaux, 2013 aura été une année historique en Paca. Tous produits confondus, les agréments ont atteint 8 633 logements, la meilleure production depuis 1985. L’objectif fixé par le Comité régional de l’habitat (8 929 logements) a été, pour la première fois, quasiment atteint. La hausse est significative par rapport à 2012 (6 300 logements) dans tous les départements, à l’exception du Vaucluse qui chute de 12 %.

Hausse quasi générale

Le Var, seul département qui a progressé en 2012, continue sur sa lancée (+ 37 %), bien aidé par Fréjus/Saint-Raphaël, qui passe de 220 logements à 306 (+ 39 %). Plus forte progression : les Hautes-Alpes qui passent de 64 logements à 136 (+ 113 %). Si on analyse les chiffres par intercommunalités, la hausse est aussi générale avec une mention spéciale pour Draguignan (+ 633 %, 132 logements contre 18) et pour la communauté du Pays d’Aix (+ 192 %, 853 logements contre 292). La communauté urbaine de Marseille (+ 77 %), la communauté du Pays d’Aubagne et de l’Etoile (+ 54 %) et celle du Pays d’Arles (+ 53 %) contribuent elles aussi à la bonne progression des Bouches-du-Rhône (+ 52 %). En revanche, si le département des Alpes-Maritimes progresse de 35 % (2 058 logements financés en 2013 contre 1 522), la Métropole Nice-Côte d’Azur marque le pas (- 15 %, 842 logements contre 996).
Pour 2014, le préfet de région, Michel Cadot, avait prévu 16 000 logements mais l’objectif est finalement de 12 000 logements. Les organismes HLM de la région ne cachent pas qu’il sera difficile d’y arriver. « Il ne faut pas oublier, précise Bernard Oliver, président de l’AR HLM, que notre production en Vefa représente 50 % des logements agréés en 2013. Avec la baisse significative des programmes lancés par la promotion privée, cette production Vefa va chuter. Pourrons-nous compenser cela par une production directe des organismes ? Il faut que les communes produisent plus de foncier pour les logements sociaux, qu’elles développent les zones d’aménagement. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X