Territoires Vitrolles

Premiers pas pour Cap Horizon

Face à l’aéroport Marseille Provence et à proximité d’Airbus Helicopters, l’Etablissement public foncier (EPF) Paca, le conseil de territoire du Pays d’Aix et la commune de Vitrolles ont signé avec Nexity Ywood et Gicram les promesses de vente des deux premiers terrains du projet Cap Horizon. Cette étape fait suite au lancement d’appels à projets par l’EPF Paca sur trois lots de foncier économique dans la zone de la Couperigne (5 ha) pour réaliser des ensembles immobiliers mixtes bureaux et activités et un hôtel (un dernier lot infructueux, qui va faire l’objet d’une nouvelle consultation). « Ces premières cessions sont importantes car ces projets vont être la vitrine de la future ZAC Cap Horizon prévue sur plus de 50 ha. Ils vont nous servir à crédibiliser l’opération d’ensemble », souligne le maire (PS) de Vitrolles, Loïc Gachon. Dans sa consultation et son dialogue compétitif, l’EPF Paca a notamment demandé aux opérateurs d’intégrer une pré-commercialisation dans leurs projets pour éviter de livrer une opération sans occupants…

Bois et photovoltaïque.

Pour Nexity Ywood, la filiale construction bois de Nexity, ce projet 100 % bois de plus de 15 000 m², le plus important jamais réalisé dans la région, sera une nouvelle référence. « Nous nous positionnons sur un nouveau segment de marché, des bâtiments en bois massif mixtes et à énergie positive grâce au photovoltaïque recouvrant les toitures. Et il ne s’agira pas de panneaux importés mais de panneaux fabriqués en France avec EDF. Nous étudions également la possibilité de construire en bois français », annonce Stéphane Bouquet, directeur de Nexity Ywood. Pour mener à bien ce projet, l’opérateur est associé aux cabinets d’architectes Tangram et Kern & Associés, aux bureaux d’études BG Ingénieurs Conseils, QCS, ainsi qu’à EDF et à Dalkia. L’ensemble est scindé en trois bâtiments en façade urbaine (les bureaux), un bâtiment d’activité au centre et trois bâtiments à l’arrière, combinant activités et bureaux en mezzanine. Particularité de l’habillage des façades : ce sera du zinc et non du bois, pour offrir une teinte grise, stable dans le temps. Nexity Ywood a prévu d’aller vite : le permis a été déposé en mai, les travaux sont prévus début 2017 et, grâce à la rapidité du procédé constructif, les premiers bâtiments seront prêts en octobre 2017. Pour Gicram, le projet prévoit 6 500 m² de plancher (activité industrielle et bureaux) avec un dépôt du permis avant l’été et une livraison au deuxième semestre 2017.

Pour la ZAC Cap Horizon, validée en décembre dernier, l’enjeu est de redonner cohérence et accessibilité à des zones de développement économique existantes mais mal reliées (la Couperigne, la Cuesta, le nord-ouest des Estroublans), mais aussi de porter un projet d’ambition métropolitaine. « Cette ZAC prévoit 77 millions d’euros d’investissements dont 30 millions d’acquisition foncière et 20 millions pour améliorer la mobilité. Nous espérons pouvoir lancer les premiers travaux d’aménagement en 2018. Le potentiel est de 240 000 m² », précise Loïc Gachon.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X