Autres

Préfilec facilite le travail sur chantier des installateurs électriciens

Mots clés : Equipements techniques et finitions - Métier de la construction - Produits et matériaux

Vincent Moreux et Pascal Goubert, créateurs de Préfilec

Les choses s’accélèrent pour Préfilec. L’entreprise créée il y a quatre ans vient de passer des accords avec Socoda, fédération de distributeurs indépendants, pour être référencée dans son réseau de points de vente au plan national, ainsi qu’avec deux autres réseaux de distributeurs : le Comptoir Electrique (pour les agences en Midi-Pyrénées) et SCT Toutélectric. Pourtant, a priori, rien ne semblait prédisposer Vincent Moreux, 48 ans, mathématicien de formation et ingénieur chez Airbus, et Pascal Goubert, artisan électricien, à fonder Préfilec. Rien, si ce n’est, au-delà du hasard d’une rencontre, le goût de l’innovation pour le premier et l’expérience pratique des chantiers pour le second.

Un marché prometteur

Préfilec repose sur la conception, la fabrication et la commercialisation d’une machine, la Préfileuse, destinée à simplifier le travail des professionnels des installations électriques en remontant les fils dans les gaines avant leur pose. La création de la société, en juillet 2005, va de pair avec le dépôt d’un brevet et le développement d’un prototype. « Nous avons réalisé une étude de marché exhaustive, avec le prêt d’une première présérie, auprès de l’ensemble des installateurs électriciens de la Haute-Garonne. Le retour a été tout de suite positif », explique le gérant de l’entreprise.

La Préfileuse, composée d’un tambour et d’un moteur électrique télécommandé, permet de tirer et d’assembler tous types de fils, courant forts ou faibles, à l’intérieur de la gaine, enroulée ensuite. Un système permettant de réaliser plus de 30 % d’économie sur les gaines préfilées industrielles, et de gagner du temps en évitant une double opération : la pose préalable de la gaine vide et ensuite un fastidieux tirage des fils à la main. « Il ne faut au total pas plus de 8 minutes pour tirer 100 m de fils », précise Vincent Moreux. L’installateur peut préparer en avance plusieurs chantiers ou utiliser sur place la Préfileuse, comme dans le cas de VRD.

Avec environ 40 000 installateurs en France, le marché s’avère prometteur. « Nous avons un objectif de ventes de 120 machines en 2009 et espérons atteindre 3 000 machines commercialisées en France dans les trois ans, et 20 000 en Europe en cinq ans », souligne le gérant. Après le recrutement d’un premier commercial, trois ou quatre embauches interviendraient d’ici à un an. « Nous tablons sur une quinzaine de personnes à moyen terme », note Vincent Moreux.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

L’ENTREPRISE

Date de création : juillet 2005.

Activité : développement et commercialisation de systèmes d’installation électrique.

Statut : SARL au capital de 62 500 euros détenu par Vincent Moreux, Pascal Goubert et Bernard Moreux.

Chiffre d’affaires prévisionnel 2009 : 300 000 euros ; prévisionnel 2010 : 1 million d’euros.

Effectif : trois personnes.

Siège : Toulouse.

Site : www.prefilec.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X