Enjeux

Pourquoi les villes craquent pour le bois

Mots clés : Bois

36 immeubles en bois devraient être construits d’ici à 2020 dans 23 villes à travers toute la France.

Lorsqu’Adivbois, l’association pour le développement des Immeubles à Vivre Bois, s’est lancée dans la recherche de projets démonstrateurs d’immeubles en bois – de 10 étages minimum -, elle tablait sur quatre ou cinq projets. L’appel à manifestation d’intérêt (AMI), lancé le 7 juin et dont les résultats ont été dévoilés le 18 octobre, a dépassé toutes ses attentes : 28 dossiers reçus, 24 sites sélectionnés et 12 autres associés. Au total, 36 immeubles devraient être construits dans tout le pays. Les concours d’architecture seront lancés dès février 2017 par le Plan urbanisme construction architecture (Puca) et des jurys locaux. Les lauréats seront connus quelques mois plus tard, en septembre 2017. Les 36 immeubles à venir confirment un engouement nouveau, mais bien réel, des maîtres d’ouvrage pour la construction bois. Cet intérêt répond à différentes stratégies urbaines des collectivités locales porteuses de projets.

Affiner sa stratégie bas carbone. Toutes les collectivités retenues s’inscrivent bien évidemment dans la transition énergétique et la stratégie bas carbone, pour lesquelles le bois possède tous les atouts. Ressource renouvelable et durable, il participe à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Selon l’Ademe, 1 m de bois stocke 1 tonne de carbone. Surtout, le bois pourrait bien être le matériau de la performance environnementale globale du bâtiment, puisqu’un chantier en construction bois est un chantier « sec ». Il ne nécessite pas de sable, de séchage ou même d’eau. Ces arguments ont séduit la ville de Grenoble et son maire adjoint à l’urbanisme, Vincent Fristot : « Après avoir travaillé des années sur la performance énergétique du bâtiment, nous entreprenons un travail spécifique sur la santé et la qualité de vie des habitants. Cela passe notamment par la prise en compte de l’énergie grise des matériaux dans la construction. Le bois est idéal : il capte le CO2, possède des qualités d’insonorisation et assure une bonne qualité de l’air. » Même réflexion du côté de la Société d’économie mixte d’équipement et d’aménagement de la Ville de Paris (Semapa), qui lance la construction de deux IGH (50 m) en structure bois. « L’un de ces immeubles nous servira de démonstrateur pour construire par la suite sur la future dalle qui recouvrira les lignes de chemin de fer de la gare d’Austerlitz », précise Sandrine Morey, directrice générale de la Semapa.

220 000 m² de surface de plancher à bâtir. 1 600 logements programmés. 4 immeubles de bureaux.1 école et 1 hôtel .

Doper l’attractivité d’un quartier. Avec leur projet de tour en bois, Le Havre et Saint-Etienne, elles, ont voulu doper leur image pour développer leur attractivité. « Nous avons comme impératif de faire revenir des habitants dans une ville qui en a perdu près de 50 000 en cinquante ans », explique ainsi Jean-Pierre Berger, adjoint au maire de Saint-Etienne en charge de la politique du logement et de l’habitat, lors de l’annonce des résultats de l’AMI. « Pour cela, nous cherchions un site et un projet emblématiques. » C’est donc dans la ZAC de Châteaucreux, en face de la gare, que sera construit un immeuble en bois de 10 à 15 étages à la programmation mixte.

Autre intérêt pour la ville : profiter de la tradition forestière qui existe dans la région pour faire vivre une filière. Même argument pour Ostwald, en Alsace. « La proximité des Vosges et la tradition de construction bois en Alsace poussent à investir dans cette filière », confirme Jean-Marie Beutel, maire de la commune. Le bâtiment de 10 étages minimum s’élèvera au cœur de l’éco quartier les Rives du Bohrie qui mêle nature et habitat, au bord de l’étang et sur les berges de l’Ostwaldergraben.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X