Autres

Pourquoi le catalogue papier a encore de l’avenir

Mots clés : Distribution

Les catalogues papier restent incontournables dans les points de vente comme pour les marques. Les dispositifs numériques viennent, pour le moment, en appui.

Le numérique n’a pas encore eu la peau du catalogue papier. « Il a même de beaux jours devant lui », affirme Pierre Boumard, PDG de Brands at Work. Chez Cedeo, « les professionnels attendent impatiemment la sortie de notre catalogue », confie Gaële Chantôme, directrice du marketing clients chez DSC. Le constant est le même chez Point.P. « Notre parution historique dédiée à la déco, tirée à 2 millions d’exemplaires, est épuisée à chaque édition », révèle Matthieu Jourdan, directeur du marketing de l’enseigne.

L’hypothèse de la disparition future du catalogue papier n’est pas à exclure. Les conditions sont loin d’être réunies. « Il faudra des écrans mobiles plus grands, pour une restitution visuelle plus confortable, et trouver des moyens plus intui- tifs de recherches sur Internet », détaille Pierre Boumard. Pour lui, il est évident « que l’on ne fait pas la même chose avec du papier et du numérique. Le premier apporte du rêve, c’est du shopping-entertainment ».
Le principal avantage du papier tient dans sa mobilité. « On peut l’emporter au bureau, sur le chantier, dans son véhicule, et certains...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 408 du 09/07/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X