Technique et chantier

Potain présente deux ascenseurs pour grues à tour

Mots clés : Ascenseur - Matériel - Equipement de chantier

Bâtiment. La filiale du groupe Manitowoc a présenté, fin juin, deux modèles d’ascenseurs pour grues à tour. Développés avec Alimak Hek, ces derniers anticipent la prochaine réglementation.

La recommandation R. 459 de l’assurance maladie rend obligatoires à partir du 1er janvier 2017 « les moyens d’accès motorisés à la cabine d’une grue à tour, dès que celle-ci nécessite plus de 30 m d’ascension », c’est-à-dire la plupart du temps. Liebherr a apporté une réponse avec un ascenseur inclus dans la mâture, ce qui lui a valu un prix de l’Innovation lors du salon Intermat 2015. Potain répond à son tour, non pas avec une mais deux solutions. La filiale du groupe Manitowoc s’est associée au spécialiste des ascenseurs et monte-charge de chantier Alimak Hek pour développer ces deux cabines : la première, dénommée Tower Crane Lift, est fixée à l’extérieur du mât ; la seconde, la Cab Lift, est logée à l’intérieur du mât. Ce sont des produits différents dans leur conception et dans leur commercialisation. C’est Alimak Hek qui a la main sur la cabine extérieure, même s’il peut s’appuyer sur le réseau commercial de Potain. Pensée pour le parc existant, elle reste adaptable à tous types de grues, de toutes marques, permettant de mettre en conformité ses matériels. La Cab Lift − modèle intérieur − peut aussi être adaptée sur du matériel existant, à condition que ce soit du Potain, composé de mâtures de type K de 1,60 à 2,45 m de largeur. Pour le coup, il s’agit d’un matériel exclusif à la marque, disponible uniquement chez elle et qui sera proposé en première monte dans les mâtures neuves. « La technologie pignon/crémaillère en acier galvanisé et des pièces d’ancrage allégées assurent une utilisation simple, sûre et fiable », affirme Alexandre Chanteclair, chef de produit pour grues à tour à montage par éléments. Le Cab Lift sera livré préinstallé à l’intérieur des mâts, avec une plate-forme supérieure reliée à la cabine principale de l’ascenseur. Avantage : il peut être utilisé pendant le montage des mâts, et ensuite par le grutier pour accéder à la cabine à la vitesse de 24 m/min. « Ces modèles ont été conçus pour obéir aux réglementations les plus strictes, particulièrement dans des pays comme la France, les Pays-Bas et les pays scandinaves », souligne Jean-Noël Daguin, vice-président senior des grues à tour Potain. Rappelons que Potain est français, Alimak suédois, et Hek hollandais.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X