Technique et chantier

Potain présente deux ascenseurs pour grues à tour

Mots clés : Ascenseur - Matériel - Equipement de chantier

Bâtiment. La filiale du groupe Manitowoc a présenté, fin juin, deux modèles d’ascenseurs pour grues à tour. Développés avec Alimak Hek, ces derniers anticipent la prochaine réglementation.

La recommandation R. 459 de l’assurance maladie rend obligatoires à partir du 1er janvier 2017 « les moyens d’accès motorisés à la cabine d’une grue à tour, dès que celle-ci nécessite plus de 30 m d’ascension », c’est-à-dire la plupart du temps. Liebherr a apporté une réponse avec un ascenseur inclus dans la mâture, ce qui lui a valu un prix de l’Innovation lors du salon Intermat 2015. Potain répond à son tour, non pas avec une mais deux solutions. La filiale du groupe Manitowoc s’est associée au spécialiste des ascenseurs et monte-charge de chantier Alimak Hek pour développer ces deux cabines : la première, dénommée Tower Crane Lift, est fixée à l’extérieur du mât ; la seconde, la Cab Lift, est logée à l’intérieur du mât. Ce sont des produits différents dans leur conception et dans leur commercialisation. C’est Alimak Hek qui a la main sur la cabine extérieure, même s’il peut s’appuyer sur le réseau commercial de Potain. Pensée pour le parc existant, elle reste adaptable à tous types de grues, de toutes marques, permettant de mettre en conformité ses matériels. La Cab Lift − modèle intérieur − peut aussi être adaptée sur du matériel existant, à condition que ce soit du Potain, composé de mâtures de type K de 1,60 à 2,45 m de largeur. Pour le coup, il s’agit d’un matériel exclusif à la marque, disponible uniquement chez elle et qui sera proposé en première monte dans les mâtures neuves. « La technologie pignon/crémaillère en acier galvanisé et des pièces d’ancrage allégées assurent une utilisation simple, sûre et fiable », affirme Alexandre Chanteclair, chef de produit pour grues à tour à montage par éléments. Le Cab Lift sera livré préinstallé à l’intérieur des mâts, avec une plate-forme supérieure reliée à la cabine principale de l’ascenseur. Avantage : il peut être utilisé pendant le montage des mâts, et ensuite par le grutier pour accéder à la cabine à la vitesse de 24 m/min. « Ces modèles ont été conçus pour obéir aux réglementations les plus strictes, particulièrement dans des pays comme la France, les Pays-Bas et les pays scandinaves », souligne Jean-Noël Daguin, vice-président senior des grues à tour Potain. Rappelons que Potain est français, Alimak suédois, et Hek hollandais.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X