Réalisation

Potagers urbains. De nouveaux adeptes, des services variés

La renaissance des potagers urbains conduit les acteurs de la végétalisation des villes à enquêter sur le phénomène. Une étude en voie d’achèvement formalisera les outils de pilotage de ce mouvement qui marie la production nourricière et le vivre ensemble.

Depuis une quinzaine d’années, l’engouement pour les potagers collectifs dans les villes ne se dément pas. Il fait suite à une phase de recul important des jardins familiaux – baptisés « jardins ouvriers » au début du xxe siècle – entre les années 1970 et 1990. Une baisse attribuée principalement à la pression foncière et à l’amélioration du niveau de vie des populations qui ne ressentent plus la même nécessité de cultiver un lopin de terre pour apporter quelques légumes frais à leurs familles et conserver une activité en lien avec leurs racines rurales.

Renaissance.

Aujourd’hui, les potagers urbains se mettent en place sous différentes...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 380 du 10/06/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X