Actualité

Portzamparc livre le temple de Hergé

« Posé » au centre de la forêt de Louvain-la-Neuve (sud de Bruxelles), le musée Hergé (3 600 m2 Shon) a ouvert ses portes le 2 juin, après 22 mois de travaux. Pour évoquer l’univers du père de Tintin, l’architecte Christian de Portzamparc a imaginé un bâtiment en forme de prisme allongé, une façade faite d’immenses carreaux de verre évoquant les cases d’une BD et un atrium ultra-lumineux. « Vu de l’extérieur, le musée joue de sa transparence et donne l’illusion d’être en deux dimensions », explique Christian de Portzamparc. A l’intérieur, quatre grands volumes colorés abritent des salles sombres et intimes dans lesquelles sont exposés planches originales, souvenirs et travaux personnels.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X